Archive pour juillet 2008



08
Juil
08

Soun it will be too late

Je crois que je commence à être atteinte de décroissance.

Chic !

C’est tendance.

Premier signe : Je n’ai rien acheté pendant les soldes. Enfin, irl (in the real life) s’entend. Mais quand même. J’ai essayé, j’ai échoué, j’ai recommencé, ça n’a toujours rien donné.

Et cette petite voix qui ne m’a pas quitté durant toutes ces pérégrinations :

– « Tu es sûre, tu en as vraiment besoin de ce 90ème tee shirt loose qui pendouille et qui sera pile poil plus du tout dans la tendance, le dernier rayon de soleil envolé ? »

– « Ah oui, elle est super jolie cette tunique blanche. Mais tu crois pas qu’elle va faire double emploi avec les trois autres que tu as déjà acheté avant les soldes (et que je te rappelle tu n’as pas encore mises) ? »

– Oh, ces chaussures, sans rire, j’adore. Ah, quand même. 295 euros. Et le talon. Tu crois que tu les porteras facilement ? Non, parce que pour le prix, si tu dois les mettre uniquement pour la soirée blanche d’Eddy Barclay cet été, tu vas pas les rentabiliser. D’autant qu’Eddy, il t’a jamais invitée de son vivant, alors maintenant…

OK !!! J’ai compris. J’insiste pas.

Bon, heureusement pour le contenu de ce billet, j’avais quand même shoppé ces deux hauts sur une vente privée de la marque Soun, chez Bazar Chic. Je n’avais jamais rien acheté de cette marque, et c’est donc dans la plus grande improvisation que je me suis lancée…

Le premier est une blouse en soie à imprimés géométriques, dans les tons de violet.

L’imprimé n’étant pas vraiment évident au premier abord, j’ai voulu accentuer le côté 70’s avec un pantalon blanc style Karting (je vous parle d’une marque que les moins de 20 ans, etc…) et des chaussures au coloris décalé. Une capeline, des lunettes oversize et à moi la Riviera…

  • Blouse : Soun
  • Pantalon : Joseph
  • Chaussures : Zara

Le deuxième est un top en voile de coton jaune imprimé de marguerites.

Là, j’ai préféré diluer le côté naïf de l’imprimé avec un pantalon un peu masculin et des chaussures de couleur vive. Et puis, c’est vrai, j’avais super envie d’une fringue jaune (mis à part des chaussettes).

  • Top : Soun
  • Pantalon : Shyde
  • Chaussures : H&M

Au final, deux styles totalement différents. J’avoue une petite faiblesse pour l’un des deux.

Et vous, une préférence ?

Publicités
05
Juil
08

Ça déchire

Ça fait un petit moment que je voulais vous présenter ma tenue de travail.

Oui, parce que j’en ai une. Presque un uniforme.

Et vous parler aussi de mon amour pour les vêtements déchirés. Mon côté Punk’s Not Dead.

Comme certaines d’entre vous le savent, je travaille la plupart du temps depuis chez moi. Cette situation comporte de nombreux avantages et de multiples inconvénients.

Et comme le plus souvent mon unique interlocuteur est l’écran de mon ordinateur, point n’est besoin de forcer les choses. Il est plutôt arrangeant, comme compagnon de taf. Le résultat, je ne sais pas si je dois le classer dans la catégorie avantages ou désagréments. Mais il est là…

Quand je bosse, je suis donc souvent habillée comme si… je sortais de mon lit / revenais de la plage / faisais des travaux de terrassement (rayer la mention inutile).

Bon, je vous rassure, heureusement que j’ai des RDV à l’extérieur assez souvent, sinon je ne quitterais plus un vieux 501 explosé et trop grand, et les jours de grande chaleur, un short customisé par mes soins au siècle dernier…

  • Jean : Levi’s 501
  • Tee shirt : American Vintage
  • Cardigan et foulard : H&M
  • Chaussures : Farrutx

  • Short : Levi’s 501
  • Top : Votre Nom
  • Gilet long en laine : Kookaï
  • Chemise longue à carreaux : Xuly Bet
  • Chaussures : Mosquitos

Tenue de travail ET tenue d’intérieur. Je visualise en effet assez mal l’ensemble short + surchemise à carreaux chez un client, ni même chez l’épicier, d’ailleurs.

Mais pourquoi au fait ? Ah oui ça y est. Je me souviens. La date de péremption. Depuis longtemps expirée.

03
Juil
08

Solo Polo

Vous vous souvenez comment vous avez atterri sur la fashion blogo ?

Moi je m’en souviens d’autant mieux que c’était il n’y a pas si longtemps. Au gré d’un lien sur un site de vente en ligne, je me suis retrouvée sur le site de Punky-b. J’ai lu la moitié du blog d’un coup. Plus tard j’ai été amenée à découvrir le blog de Garance, celui de Géraldine (de Café Mode), et ainsi de suite…

Le mal était fait.

Quelques mois plus tard, j’ai voulu moi aussi entrer dans la place. Il n’y avait pas de raisons pour que je ne saute pas le pas. Sauf que.

Sauf que, je ne maitrisais pas encore tout à fait les codes de cette tribu à part entière. Je les ai petit à petit assimilés, les uns après les autres, et j’ai appris, souvent à mes dépens. Qu’importe. Le négatif ne l’a jamais emporté sur le plaisir de lire, jour après jour, les chroniques modesques des unes, les délires fashionistiques des autres, les conseils experts de toutes. Bref, un grand vent de fraicheur est venu aérer mon écran et je n’ai eu de cesse depuis, d’alimenter à mon tour ma vision personnelle de cet univers.

Et ce qui m’intéresse dans ce shoot quotidien de style que je m’inocule, c’est bien l’inspiration, les trouvailles et les expérimentations que chacune transmet, offre, tente…

Alors c’est vrai je m’en fous un peu de voir des vêtements à peine sortis des rotatives de la mode, ou d’acquérir le dernier it-something que tout le monde s’arrache. Non, ce que je recherche avant tout c’est l’inspiration. Et cette dernière, je vais la trouver autant dans certaines vintageries que dans les associations parfois osées de cerveaux imaginatifs.

Des mélanges, du neuf, du vintage, de l’indémodable. Si comme la majorité d’entre vous, je dépense beaucoup en fringues et ce, depuis bien longtemps, ouvrir ce blog n’a pas fait exploser mon budget en la matière.

Non. Plutôt que d’écumer les magasins pour présenter du toujours plus, toujours mieux et noyer le lecteur sous un déluge de nouveautés, je préfère fouiner dans mon dressing et dénicher des vieilleries, qui portées ou accessoirisées différemment qu’à l’époque de leur achat, renaitront autrement.

Celles qui me connaissent désormais un peu savent que je garde quasiment tout, que je n’ai pas de compte eBay ou de sites bis me permettant d’évacuer le surplus de mes armoires. J’aime les vêtements, j’ai appris à connaître mes véritables envies, et j’évite de multiplier les achats coups de cœur qui ne quitteront plus par la suite les tréfonds de mes placards une fois achetés, faute d’avoir été suffisamment « aimés » dès le départ.

Alors, une fois encore, un petit détour par mes armoires plutôt que par la case soldes, pour en ressortir trois robes polos qui peuvent encore tout à fait faire illusion.

La mode, c’est un peu de la magie, non ?

Rayée

  • Robe : Jean Colonna
  • Ceinture : Richard Gampel
  • Chaussures : Jonak

Noire

  • Robe : Jean Colonna
  • Foulard : vintage
  • Chaussures : H&M

Navy

  • Robe : Isabel Marant
  • Chaussures : Jonak




juillet 2008
L M M J V S D
« Juin   Août »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Catégories

Articles les plus consultés

Publicités