23
Mar
09

Gaga d’Olga

Perfecto

Où il ne sera pas question ici de reine et encore moins de lady.

Où il sera davantage fait mention de la crise et du pouvoir d’achat.

S’il y a un endroit béni des dieux où la crise ne semble pas encore avoir accosté, c’est bien sur les rivages enchantés de la blogosphère féminine.

Un pays joyeux où tu peux acheter des jeans troués à 300 € en rigolant et où la dépense quotidienne s’érige en art de vivre et a depuis longtemps remplacé les prières du soir (pas un mal ceci dit depuis qu’on peut plus s’enfiler des préservatifs tranquille).

Faisant moi même partie de cette tribu imperméable à l’air du temps, j’ai décidé d’agir (un peu contrainte et forcée il est vrai).

Je décrète donc qu’à partir d’aujourd’hui, je ne dépenserais pas plus de 99 € dans une fringue, bien décidée à ne pas franchir la limite fatidique de 3 chiffres alignés sur une même étiquette.

Tiendra, tiendra pas ?

Je vous tiendrai au courant.

Et c’est donc dès ce week-end que j’ai décidé de mettre en pratique une si belle idée.

Etant depuis longtemps à la recherche du perfecto de mes rêves (pour remplacer un Schott volé en boîte il y a 1000 ans), j’avais un peu lâché l’affaire. Les petites bêtes de chez Maje ou Iro ne me convenaient pas (et puis trop chères) et je n’avais rien trouvé en friperie qui s’approche même de loin du cahier des charges que j’avais en tête.

Jusqu’à ce week-end.

Vous savez combien il est dur de trouver son bonheur rayon cuir en friperie. Réunir dans le même vêtement la bonne coupe, la taille qui va bien, la couleur qui faut, le tout dans un état acceptable relève de la quête du Graal. Et je m’y connais en Graal.

Et puis ce week-end, alors que je n’étais pas du tout en virée shopping (vous avez déjà oublié, la crise, tout ça), j’atterris chez Olga, rue de Turenne, à la limite du Marais, dans une boutique réputée pour ses prix élevés, une sélection plutôt pointue de créateurs et quelques pièces vintages hors de prix.

Mais alors qu’est ce que je pouvais bien faire dans cet galère endroit (là c’est bon, je recommence pas, la crise et tout le toutim).

En fait et comme à mon habitude, je suis rentrée dans la boutique attirée par les portants surchargés à l’odeur si caractéristique.

J’étais bien dans une friperie.

Une friperie ???

Et Olga alors ?

J’appris bien vite que le propriétaire de la boutique, sans doute lui aussi fatigué de vendre en temps de crise des fringues trop chères à des clientes trop rares, a décidé de faire place nette.

Exit le décor, la vitrine, les fringues et accessoires de luxe. Et bonjour les hordes de portants, de caisses et de casiers, et la fringue au kilo déballée quotidiennement.

Pas autant de pièces que chez Freep Star, mais beaucoup mieux rangées et surtout beaucoup moins de monde. J’avoue ne pas avoir fait le tour complet des portants, focalisée que j’étais sur les chemises et les gilets en jean, les 501 délavés et les quelques perfectos au garde à vous.

Dans ces derniers, un seul semblait une évidence. La bonne taille, la bonne coupe, la bonne patine et … j’ai pourtant bien failli repartir sans lui.

Au premier essayage j’ai subitement eu l’impression d’être le fruit d’une collision entre une truie et un motard. Je portais en effet un pull à motifs losanges genre Burlington… rose. Très rose.

J’étais engoncée, dégoulinante de rose sous le cuir, les épaules ne se mettaient pas en place correctement, le col rebiquait bizarrement, les manches remontaient trop, bref mon image dans le miroir ne me parlait pas très gentiment.

Je l’ai reposé, ai tournicoté plusieurs fois sur moi même (Zébulon sors de ce corps), fait quelques pas de côté, hésité, avant de finalement décider que je ne pouvais décemment pas passer à côté d’une telle pièce.

Et bien m’en a pris.

De retour à la maison, mi figue mi raisin, mi coton mi laine, et après l’avoir essayé en association avec la moitié de mon dressing, je me suis finalement rendue à l’évidence.

J’avais fait une bonne affaire.

Et j’ai pu faire quelques photos le coeur léger et le portefeuille lourd.

Version robette

Perfecto

Perfecto

Perfecto

Perfecto

Perfecto

  • Robe : Rützou
  • Bottes : Free Lance

Version chiquette :

dscn0817

Perfecto

Perfecto

Perfecto

Perfecto

  • Top : Cacharel
  • Pantalon : Gat Rimon

Version rockette :

dscn0832

dscn0833

dscn0841

dscn0836

dscn0842

  • Tee shirt : Lee
  • Jean : Levi’s vintage

La crise ?

Quelle crise ?

Olga : 45 rue de Turenne – 75003 Paris

EDIT 24/03 : Oublié de mentionner le prix de mon nouveau doudou : 70 €


26 Responses to “Gaga d’Olga”


  1. 23 mars, 2009 à 17:44

    Tu as bien fais…non pas d’avoir envoyer balader la crise sans prise.. de tête mais d’avoir craquer pour ce fabuleux perf…personnellement…j’aime le côté motard assumer!la coupe est parfaite t’as eu raison ma belle…
    bises.

  2. 23 mars, 2009 à 17:46

    Je veux ton corps… Tu peux porter EXACTEMENT ce que j’aime comme je rêverai…. des conseils pour ta ligne ??? hein ??
    Rützou c’est depuis que je viens chez toi que je connais et à chaque fois ça me parel. Moins de 3 ???
    Les pantalons masculins là c’est carrément l’amuuur, mais mes hanches bon ben voilà, pas de desssin
    et la rock ‘n roll attitude…
    En plus Ta manière de te tenir, on dirait (et j’en suis sûre) que tu connais parfaitement ton corps et que tu es si à l’aise, chuis sûre que tu as une allure pas possible en mouvement….
    Et moi je dis on se lève tous pour ton initiative moins de 3 (mais bon chaussures, sac, manteuax, ça va être trop … difficile ) mais au diable la difficulté place à l’avarice et à la créativité…
    Pff, chuis crevée de tant causer…
    je te bise, belle.

  3. 3 Erica
    23 mars, 2009 à 18:48

    Pfffffouah,uen tuerie ce bloson.
    La versoin avec la robe est très réusiie.

  4. 4 Erica
    23 mars, 2009 à 18:49

    Oh j’ai honte. Je viens de relire mon précédent message et j’ai l’impression qu’il a été écrit avec une massue.
    Désolée pour les fautes!😀

  5. 23 mars, 2009 à 19:13

    Magnique perf’ digne des grands…..Puis, tu le portes à merveille, quel ligne….j’adhère aux propos de Sarah….
    Bizzz belges, ilona/fashionpaillettes

  6. 23 mars, 2009 à 19:25

    punaise c’est exactement LE perf dont je rêve !! chanceuse va !! biiisous!

  7. 23 mars, 2009 à 19:37

    Génial ce perfecto moi aussi j’en cherche un, j’ai flashé sur le bleu en daim de top shop mais j’ai un peu peur de la qualité. J’aime aussi bcp ta robe.

  8. 23 mars, 2009 à 19:49

    Il a l’air carrément canon !! Tu as bien fait de l’acheter, tu le portes divinement bien !!
    On peut savoir le prix quand même ou pas ?! :p
    Faudrait que je penser à « friper » de temps en temps moi…

  9. 23 mars, 2009 à 19:52

    Tu es peut être jalouse des mes 10 doigts mais moi, je t’envie à mort à ta plume. La preuve ? J’ai lu tranquillement tout ton post en me régalant de chacun de tes mots avant de zieuter avec plaisir tes photos, je suis même un chouille énervée, à 1 semaine près, je découvrais ta fantastique adresse que je note pour une prochaine virée à Paris. Que dire de ton perf’ si ce n’est qu’il est parfait, toutes tes associations sont tops ! Et le prix anti-crise de cette merveille ? je reste sur ma faim… Biz

  10. 23 mars, 2009 à 21:11

    J’aime beaucoup tes tenues.
    Bon courage pour ton défi des 99 euros! Si c’était moi, je me connais, je ne tiendrai jamais!

  11. 23 mars, 2009 à 21:13

    En général, je suis à moins de 99 euros, mais je trouve toujours une ou 2 pièces qui dépassent! Très sympas tes tenues.

  12. 24 mars, 2009 à 09:27

    Tu as le chic pour dénicher des pièces sympas en friperie ! J’adore la version chiquette mais les autres sont plus que sympas également !

  13. 24 mars, 2009 à 10:29

    y a pas à dire ce perf était fait pour toi, et il fonctionne sur tous les looks que tu as concocté, ma préférence va au look robette, j’aime bien les associations opposées de ce type… quant à la barre fatidique des 99€ elle fait partie de mon quotidien depuis avant la crise , je vais rarement au dessus, mais ça arrive quand même quelques fois dans l’année, y a des pièces dont on ne peut pas se priver…

  14. 14 julia
    24 mars, 2009 à 13:18

    Rhhooooooo, mais il est absolument parfait ce perf.
    Il a l’air tout mou et usé juste comme il faut. Je veux le mêmeeeeeeeeee……………..

  15. 15 Mo
    24 mars, 2009 à 19:56

    c’est perfekt, et j’adore la robette😉

  16. 16 Aurore
    24 mars, 2009 à 20:34

    Heureusement que tu l’as pris ce perfecto : il est superbe. J’adore la version avec la robe. Bisous

  17. 25 mars, 2009 à 10:56

    Il est CANON ton nouveau doudou!!! J’aime toutes tes versions, avec une preference pour la version « robette », romantico-rock decale comme j’aime! Bisous!

  18. 26 mars, 2009 à 21:08

    J’Adore ce look, rock et sexy !!

  19. 28 mars, 2009 à 13:14

    raaah ,t’as pas fini de nous mettre dans des états pareille ,ton perfecto est juste absolument parfait !! et la version rockette est sublime !!!

  20. 20 Mo
    28 mars, 2009 à 18:59

    merci🙂 ouai une bonne grosse baisse… j’attends le beau temps…et je cherche surtout du temps pour moi…

  21. 31 mars, 2009 à 13:40

    Effectivement, cela valait le coup d’insister… Il est top !!! et à ce prix, il l’est encore plus!!! Et tu le portes magnifiquement bien. Je rejoins Sarah, tu as l’air de savoir parfaitement ce qui te va ou pas.

  22. 22 Camille
    1 avril, 2009 à 13:51

    Quel beau perfecto, il est O-BLI-GA-TOIRE cette saison ! Par contre, même si c’est la crise, j’ai littéralement craqué pour celui d’IRO ! Très belle marque d’ailleurs, et bel engagement pour SOS Villages d’Enfants !
    Mais je pense que je ne vais pas tarder à adopter ta méthode !!!

  23. 2 avril, 2009 à 09:47

    C’eut été péché que de le laisser passer ! Je suis sûre que tu tiendras brillamment ton pari à moins de 3 ! Perso je suis pas plus gâtée côté friperies que pour le reste (sauf à passer la frontière, vais pas tarder à ressortir mon perf’ en daim à 19 €). J’ai moi décidé d’acheter moins de cheap fashion et plus de belles pièces (genre mon perf’ Iro, que j’aime toujours d’amour) donc de craquer plus rarement. A voir aussi si je tiens la distance…
    PS : si en plus tu lui glisses une robe Rürzou, à ta merveille de cuir, je suis toute chose…

  24. 24 Alyssa
    5 avril, 2009 à 10:18

    Coucou, je suis à la recherche des horaires de la nouvelle friperie Olga ; est – elle d’ailleurs ouverte le dimanche ?
    Des bons gouts !
    Merci de répondre sur ma boite mail !
    Bisous !

  25. 25 Le vieux pull
    6 avril, 2009 à 09:12

    Je n’ai qu’un mot: su-bli-me !!!
    En plus, je vois que vous portez une robe soeur – ou cousine – d’un manteau qui est récemment venu prendre le thé en ma penderie…😉


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


mars 2009
L M M J V S D
« Fév   Avr »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Catégories

Articles les plus consultés


%d blogueurs aiment cette page :