Archive for the 'Accessoires' Category

07
Juin
09

Et pour quelques shoes de plus…

DSCN1294

Ça, c’est fait…

Depuis le temps que je cherchais de quoi mettre mes pieds en cage, j’ai fini par trouver.

DSCN1285

Chez Zara.

DSCN1288

Pour moins de 60 €.

DSCN1289

Pour une fois, le talon n’est pas trop haut et sa forme rend la chaussure super stable, voire confortable…

DSCN1291

J’avoue d’ailleurs qu’au début ce genre de talon triangulaire ne me bottait guère, et puis, comme le reste, à force d’en voir…

DSCN1292

Je suis peu de chose finalement.

DSCN1293

Pour les photos de mes pieds en gros plan, faudra attendre un peu…

… le temps que je me réconcilie avec…

Sinon, un petit repérage sur Asos, pour sélectionner cette paire :

image1xxl

La forme me plaît.

La couleur me plaît.

Le prix me plaît (38,44 €).

Mais la hauteur de talon a fini par me dissuader (11,5 cm).

Dîtes, M. Asos, vous pourriez pas les faire un peu plus courts vos talons.

C’est vrai, quoi, y en a marre des échasses bousilleuses de pieds (et d’allure).

Oh et puis tant pis…

… les soldes de presse chez Louboutin sont le 11 juin prochain.

ADVIENNE QUE POURRA.

Et sur ce, je m’en vais voter.

Pour une fois qu’on me demande mon avis…

22
Mai
09

Tête à lunettes

DSCN1172

Quand j’étais petite, je collectionnais les images du chocolat Poulain et les Glup’s des stations ESSO.

Aujourd’hui, ça ne s’est pas arrangé.

Je ne retrouve plus mes Glup’s, mais je continue à entasser. Les objets varient mais la manie est restée.

Les lunettes de soleil par exemple…

Beaucoup de vintageries (grand n’importe quoi)

DSCN1214

DSCN1215

DSCN1216

DSCN1237

Quelques Pilotes

DSCN1217

DSCN1222

DSCN1226

Un peu de verre dégradé

DSCN1218

DSCN1219

Du Biker et du Wayfarer

DSCN1223

DSCN1224

Du basique

DSCN1225

Des je me la pétouille

DSCN1221

DSCN1227


Mais aussi des « je suis une mouche »

DSCN1228

DSCN1232

DSCN1233

Et du Sherpa des villes

DSCN1234

DSCN1236

  • Lunettes : Givenchy, Pierre Cardin, Ray Ban, Alain Mikli, Marc Jacobs, D&G, Dolce & Gabbana, Roxy, Quiksilver, Bollé, Police, IDC et cheaperie

Inutile de dire qu’elles me vont toutes beaucoup mieux à moi.

Sinon, j’enrage et désespère, je me suis aperçue en rédigeant ce post que j’avais certainement balancé ma paire de lunettes rondes à la J. Lennon (oui les super moches je confirme), prochaine forme tendance incontournable (je m’excuse)

Et vous vos lunettes de l’été, elles sont comment ?

29
Avr
09

Du Ash fumant

asos_ash

Ce qu’il y a de bien avec la crise, c’est qu’on a des soldes en avril.

On en demandait peut-être pas tant…

Alors, pour les accros à la fumette, on trouve soldés sur Asos (de 50% à 70% de remise) quelques modèles de la dernière collection Ash.

De la basket Pierre Hardysante comme celles en ouverture de ce post (42 €), de l’escarpin au talon tordant (54 €),

asos_ash_2

de la sandale Gaspard Yurkievisante (48 €),

asos_ash_3

déclinée en escarpins funky à petits talons (48 €),

asos_ash_4

mais aussi du sneaker étoilé (50 €),

asos_ash_5

ou du croco vertigineux (66 €),

asos_ash_6

il y en a vraiment pour tous les goûts.

J’aime bien les sandales tricolores bleu, argent et noir, mais j’indécise.

Vous en pensez quoi ?

Ça m’aiderait à me décisionner d’avoir votre avis.

Et j’écris des nouveaux mots si je veux.

Et je m’excuse.

11
Avr
09

A(ma)sos

kg1

Avec l’arrivée de la nouvelle saison vient irrémédiablement l’envie de nouvelles chaussures. Ben oui, c’est comme ça, on est pas non plus des filles pour rien…

Maintenant que vous êtes au courant de mon pari (le pari d’April22, ça sonne presque aussi bien que le pari de Pascal, vous trouvez pas?), qui de mieux qu’Asos pour assouvir une envie de shoes à moindre frais ?

Là pourtant, je devrais m’arrêter 2 mn, réfléchir et me dire que non, ce n’est pas une bonne idée. Déjà l’an dernier, je me lamentais que tout ça n’était décidément pas une bonne stratégie. En effet, au lieu d’acheter de la cheaperie par wagon, pourquoi ne pas économiser un peu, éviter la chaussure de 4 sous toute la saison, et la finir en apothéose aux soldes de presse Louboutin, avec, enfin, de quoi marcher stylé…

Je disais quoi au paragraphe précédent ? Toujours aussi peu de mémoire moi tiens. L’âge sans doute.

Donc vus sur Asos :

oasis

Oasis : 36 € au lieu de 60 €

Celles-ci, je les aimais vraiment bien (couleur, talon, T-Bar, strass…). Sans doute pas assez toutefois parce que je les ai laissé filer. Elles sont désormais sold-out et j’attends le réassort, ça m’apprendra.

asos

asos2

Asos : 32,40 € au lieu de 53,40 €

J’ai également remarqué cette paire (et accessoirement son prix). Talon de 10 cm (donc pas – trop – vertigineux), patin et joli jeu de brides, je me dis qu’elle doivent être assez faciles à porter.

Elles existent aussi en Nude, mais non soldées.

asos_nude

Asos : 53,40 €

La paire suivante illustre assez bien ce que je recherchais au départ, à savoir le moyen de m’enfermer les pieds en cage, sur le modèle de ce que j’avais pu apercevoir ici par exemple :

biba

Source : Biba mars 2009

Mes préférés : Les Loubout… (je viens d’écrire quelque chose là ? aucun souvenir).

Donc chez Asos, ça donne ça :

asos_cage

asos_cage2

asos_cage3

Asos : 76,34 €

Bon, c’est vrai, elles me plaisent, surtout en gris. Mais… (forcément il y en a un). J’avoue que j’aurais bien aimé pouvoir les essayer avant. Vont-elles suffisamment faire la blague ? J’sais pas, j’balance. Pffffff, pas toujours facile la vie, hein ?

Enfin, il y a celles en ouverture de ce post :

kg2

kg3

Kurt Geiger : 117,60 € au lieu de 168,30 €

Ce sont à priori les plus belles. Mais plusieurs obstacles de taille dont la hauteur de talon (13 cm) et surtout le fait qu’elles ne sont plus disponibles dans ma taille pour le modèle multicolore. Les noires me parlent un peu moins.

Alors, votre avis ???

Je passe mon chemin et j’attends de pouvoir m’offrir les semelles rouges de mes rêves un peu plus tard ? (en même temps c’est con, ça foutrait par terre mon pari… à moins que ça ne soit déjà fait…).

Ou je continue sur ma lancée et (re)commence ma collec de cheaperies saisonnières par l’une de ces paires ?

Merci de votre aide sur ce palpitant dossier.

Très bon WE de Pâques à toutes (et n’abusez ni de l’oeuf, ni de la poule).

03
Sep
08

Récup’

Récemment, je suis tombée sur ça :

Puis sur ça :

Et enfin sur ça :

Et là, j’ai pas pu m’en empêcher.

J’ai rigolé sous cape.

Enfin, c’est une image. Je n’ai pas de cape.

Parce que cette ceinture, elle faisait partie de mon étagère de trucs à poubelliser.

Les trucs à poubelliser, c’est tout ce que je n’aime plus, ne mets plus, tout ce qui ne me fait plus envie, etc… mais que je ne jette pas.

Non. A la place, je les entasse sur une étagère qui, comme la corbeille d’un ordinateur, peut accueillir plein de saloperies dont on n’a plus besoin. Et tout comme la corbeille d’un ordinateur, on n’est pas obligé de la vider.

Un genre d’étape quoi.

Entre mon dressing et la poubelle.

Bref.

Cette ceinture, donc, moi aussi je l’avais. C’est un cadeau d’ il y a très longtemps, et bien que je crois ne l’avoir jamais portée (pas trop mon truc, d’être transformée en femme sandwich, lardée de marques qui brillent), les photos ci-dessus m’ont interpellée.

Forcément. Je suis un être humain. Et de surcroît une femme.

Et il suffit qu’une de mes congénères trouve un truc super attrayant, pour que cela titille mon cerveau reptilien.

Alors là, vous pensez, trois d’un coup. Trois sources différentes. Trois jeunes femmes arborant cette ceinture. Et le faisant avec brio.

Il n’en fallait pas plus pour que je la transfère de l’étagère à poubelliser vers mon dressing. Et de mon dressing directement sur moi.

Et une petite louche supplémentaire avant la question fatidique.

  • Polo : Atsuro Tayama
  • Jupe : Azzedine Alaïa
  • Blouson en cuir : H&M
  • Chaussures : Asos

Alors, en toute sincérité, j’en fais quoi de cette ceinture ?

Je garde ?

Ou pas ?

Je peux aussi me pendre avec. C’est vrai.

Pour les chaussettes, aucun commentaire. Je suis déjà au courant.

Photos : luxenoir, Daily Mail, Next Trend

23
Août
08

Et de 10 !

Et voilà !

Chaque saison, c’est la même chose.

J’ai beau me raisonner, me dire que c’est idiot, que ça ne rime à rien.

Je recommence.

Au lieu de me contenter d’une ou deux jolies paires choisies parmi les surdoués du stiletto, au lieu d’investir dans de la belle pompe, au lieu d’élever un peu le débat, je me retrouve saison après saison à cumuler de la sandale cheap, achetée de surcroit le plus souvent en soldes ou sur internet à des prix pousse au crime, et dans le tas, jamais la moindre trace de belle ouvrage.

Mais n’allez pas croire que je me plains.

Bien au contraire.

Je les aime beaucoup, mes cheaperies.

Je déplore simplement, qu’invariablement, je n’arrive pas à passer du nombre à la qualité.

Et si je réfléchis à la dépense effectuée, je sais qu’outre la place que j’aurai pu gagner dans mon dressing, j’aurais pu arborer à la place une jolie paire de C. Louboutin, accompagnée d’une autre de chez J. Choo (au hasard).

Mais non.

J’ai toujours préféré entasser.

Et ça ne date pas d’hier.

Alors, en détail, voilà ce que ça donne. Les prix varient de 15 à 80 €.

Et je me plais à rêver d’une hypothétique paire de M. Blahnik, que je ne m’offrirais sans doute pas de sitôt.

Et je me trouve nulle.

Vivement l’hiver !

Balmain


H&M


Asos


Zara


Farrutx


H&M


Asos


H&M


Asos

Edit (24/08 – 18H25) : Pour celles qui auraient flashé sur ce modèle, elles sont, enfin, soldées sur le site d’Asos. Et c’est ici que ça se passe (41,61 € au lieu de 69,35).


Zara

Et vous, vous situez où, sur l’échelle de la shoe addiction ?

Vous êtes plutôt du genre PLUS, ou plutôt du genre MIEUX ?

Et si vous avez la chance de pouvoir cumuler les deux, soyez sympas, ne me le dîtes pas…

23
Juil
08

(M)asos ?

J’ai besoin d’une ceinture.

Et j’ai besoin de votre aide.

Comme vous le savez peut-être déjà, les soldes sur le site d’Asos ont commencé depuis le début de la semaine.

L’occasion rêvée pour moi de trouver cette fameuse ceinture dont j’ai un urgent besoin (après tout on a les priorités qu’on peut).

J’ai donc envie d’une ceinture large à porter en hauteur (envie de m’élever) et de préférence de couleur fauve. Là, forcément, je bascule dans une telle originalité que des dizaines de choix s’offrent à moi. Et dès qu’il y a plus de deux possibilités (ça ne fonctionne d’ailleurs pas que pour les ceintures), il y a problème.

J’ai bien passé deux heures à les scruter chacune sous toutes leurs facettes, à les faire défiler, à revenir, à faire des choix, les défaire, laisser reposer, y revenir. J’ai même laissé la carte bleue à côté du clavier hier soir, en me disant que peut-être ce matin, le bon achat, celui, indispensable et dont j’ai tant besoin, ce serait effectué tout seul et que la délicate épreuve de la sélection se serait effectuée à mon insu.

Mais non. Ça n’a pas fonctionné.

Et c’est là que vous intervenez. Que j’ai besoin de votre oeil neuf et expert. De vos goûts. De vos conseils.

Bref. Je veux votre avis.

Alors on s’installe confortablement, on se vide l’esprit, on se concentre, on se sert éventuellement un petit café ou un grand apéro, et c’est parti…


N°1

Ceinture en cuir décorée de rivets et de strass
Boucle ronde en laiton
16,68 €


N°2

Ceinture en cuir tressé
Boucle ronde dorée
25,02 € (non soldée)


N°3

Ceinture lanières de cuir tressées
Large boucle ronde gravée en bronze
16,68 €


N°4

Ceinture en cuir ajourée, attaches et clous en métal
Boucle en métal brossé
11,12 €

A ce stade, vous pouvez faire une petite pause, aller vous dégourdir les jambes ou faire pipi.

Je vous attends.

Ça va mieux ?
Alors on continue…

N°5
Ceinture en daim
Attache par double boucle
Boucle en métal vieilli gravé
27,80 € (non soldé)

N°6
Large ceinture en cuir
Grande boucle argentée
Clous et rivets argentés
26,41 €

N°7
Large ceinture en cuir dentelé et ajouré
Grande boucle en métal ovale
27,79 € (non soldé)

N°8
Large ceinture en cuir
Coutures contrastées
Grande boucle rectangulaire en métal brossé
48,65 €

Bon, vous comprenez mon problème.

Le trop est l’ennemi de mon bien, et finalement je ne sais plus à laquelle m’attacher.

Niveau prix, rien à plus de 30 €, sauf la dernière.

Enfin, vous allez me dire : « Oui mais tout dépend de ce que tu veux en faire et avec quoi tu comptes la porter ».

Et je vous répondrai : « Ben, j’sais pas. J’veux une ceinture pour ceinturer, la mettre un peu avec tout et par dessus n’importe quoi. Bref, je veux une ceinture universelle et multi usages. Vooouuuiiii, parfaitement. Rien que ça. »

Merci de votre aide sur ce dossier capital.

Photos : Asos.com

20
Juil
08

Sacs à main lisses

Je suis de bonne bonne, bonne humeur ce matin …

J’ai passé hier une excellente après midi. Il y a des jours comme ça où tout s’enchaîne de manière délicieuse.

Après avoir rencontré par hasard dans la rue un ami que je n’avais pas vu depuis au moins cinq ans, j’ai fait la connaissance du sémillant Kamel, chroniqueur de Style and the City, qui a pris en photo mes fameuses sandales Zara fluos, qui sont d’ailleurs beaucoup moins onstentatoires dans la vraie vie…

Puis, alors que j’étais à une terrasse de café en train de siroter un P… en compagnie de mon fameux ami invisible depuis ces cinq dernières années, un de mes créateurs préférés depuis maintenant un petit bout de temps est passé devant nous.

Quelle ne fut pas ma surprise quand il s’est arrêté pour saluer mon ami devenu pour le coup super visible. Ce dernier me présente alors Lamine Kouyate, plus connu sous le nom de Xuly Bët, et un de mes favoris parmi les favoris.

Le monde est parfois super petit et il vous semble en même temps infini. Infini de coolness…

Sinon, j’avais prévu un tout autre sujet pour le post d’aujourd’hui et contre toute attente, je m’y tiendrais.

Comme vous avez pu le remarquer, ici on cause pas beaucoup de sacs. Sacs à main. Sacs à malices. Sacs à main lisses.

Oh, non pas qu’il me manque le chromosome relatif au sujet. Non, je n’ai rien d’originale en la matière, et comme toute femme normalement intéressée par le sujet, j’aime le sac, les sacs.

Et c’est là d’où, éventuellement, vient le problème. Comme là aussi, j’aime bien collectionner, entasser, multiplier (rayer la mention inutile) tout ce qui possède anse, et bien à part une exception (super ancienne l’exception), je ne possède pas de It Bags. Non…

Je ne vais pas non plus me perdre en explications foireuses qui n’auront qu’un intérêt tout relatif. Plusieurs pistes. Dans le désordre.

Blocages empêchant le transfert d’un demi smic ou d’un smic entier vers un seul article, aussi beau et surtout indispensable soit-il.

– Multiples occasions ratées (soldes de presse, eBay, opportunités foirées, …)

Collectionnite aiguë plus facile à assouvir du côté cheap de la force…

Bref, que des bonnes excuses.

A la place, j’entasse donc les sacs à Madame tout le monde, les sacs à moi même. Pas de IT-ittude dans la démarche, que de l’instinct. Qui parfois se trompe aussi…

Trois exemples au hasard pris dans les achats de l’année. Ni Jérôme, ni Vanessa, ni Anna ou Marc, encore moins Yves ou Cristóbal.

Rien à plus de 60 euros.

Noir

  • Sac : « Geri » de Nat & Nin

Marron

  • Sac : Chattawak

Fauve

  • Sac : La Bagagerie
  • Jean : « 501 » Levi’s
  • Tunique : Zadig & Voltaire
  • Sandales : Zara

05
Juin
08

Colorama #1

Adepte de ce que j’apellerai la « non couleur » (gris, taupe, parme… dans toutes leurs déclinaisons), la profusion de couleurs vives qui nous était offerte dès ce début de printemps m’a dans un premier temps laissé quelque peu dubitative.

Et puis… j’ai fait comme tout un chacune. Je me suis laissée prendre au jeu… Et, contre toute attente, je ne le regrette pas.

Alors oui! Vivent les couleurs vives. La gaieté. Le soleil. L’arc en ciel…

Et s’il y a bien un domaine où tout ceci est plus facile à expérimenter, c’est celui des accessoires en général et des chaussures en particulier.

D’où cette petite sélection de sandales colorées, et, ce qui ne gache rien, pas chères du tout. Merci à nos amis du Nord et du Sud de l’Europe réunis!

Alors c’est parti pour du bleu, du jaune, du rouge… et même du noir… esprit de contradiction oblige!

Sandales bleues H&M

Chaussures plateau rouges Zara

Sandales rouges H&M

Sandales jaunes H&M

Sandales noires Zara

Alors, vous aussi ça vous tente la couleur sur pieds ?

A noter : j’ai un peu délaissé pour le moment compensées et autres wedges (voir ici).
Comment dire ? Un peu de finesse dans un monde de brutes? ou quelque chose dans ce goût là en tout cas.

19
Avr
08

Zara ça vient

Ça fait un petit moment que je voulais ces chaussures (celles du bas, talons bois).
Ça a commencé par cette photo dans le Vogue de ce début d’année. Puis je les ai vu chez Ithaa et Benetie, et oui décidément, j’en avais très envie.

D’un autre côté, il m’arrive souvent de penser à ce que je voudrais et tout aussi souvent d’oublier. Comme dans la chanson.

J’ai été une vraie fashionista, n’hésitant pas à dépenser un mois de salaire dans une virée shopping de quelques heures. C’était comme ça, il fallait que je « remplisse » ma libido fashion. Malheureusement, le soulagement qu’impliquait la dépense de sommes folles dans de la chiffonnade n’était que de courte durée. Le plaisir, pour être complet, devait être constamment renouvelé.

Puis j’ai grandi, chose que je me refusais à envisager. Peut-être même que j’ai vieilli, là aussi à l’insu de mon plein gré. J’ai évolué.
J’aime toujours autant la mode mais je ne suis plus addicted. Je ne me déguise plus (rien de péjoratif là dedans), ou bien très rarement. Le déguisement est un jeu et ce dernier est l’apanage des enfants. Mais voilà, le temps qui passe tue les enfants.

Du coup, le shopping, j’aime moins. J’ai toutes les boutiques les plus désirables en bas de chez moi, mais je préfère le calme d’internet, le plaisir de recevoir le colis chez moi après la commande. Cadeau fait à moi même.

Je digresse, forcément.
Je reviens donc à ces fameuses, vendues chez Gap, qu’il me fallait, oui, mais pas à n’importe quel prix. Du coup, j’ai laissé filer le temps.

Mercredi dernier, j’ai eu une opportunité. En sortant d’un rendez-vous professionnel, je me suis aperçue que j’étais tout près de cette partie de la rue de Rivoli où sont installés H&M, Zara, Gap et bien d’autres encore. J’avais du temps devant moi. Je pouvais donc musarder tranquille.

Pfffff… Comment j’avais fait pour oublier. Oublier qu’on était mercredi après midi. Et que le mercredi après midi, rue de Rivoli, on ne musarde pas. On crie, on hurle, on compare sa nouvelle coupe de cheveux (crête de poulet sur le dessus et queue de mulet sur l’arrière ou l’inverse), on se bouscule, on tient les vitrines dès fois qu’elles s’écroulent (c’est traître une vitrine, le mercredi après midi), on fait tomber la moitié du contenu d’un portant par terre, on rigole bien et on s’essuie les baskets avec (ça n’avait qu’à pas tomber).

Résultat, je pense que c’est bien la première fois que je sors de chez les suédois sans un sac blanc logoté rouge à mon poignet. Non, même pas une paire de chaussettes à mettre dans mes futures chaussures, rien, que dalle, nada, nothing. L’exploit, en somme.

Je sors du magasin avec la sensation d’avoir échappé de peu à la noyade, à l’asphyxie, à l’inhumation vivante. Phobie de la foule, du bruit. Je prends une goulée d’oxygène, je me dirige vers Gap, c’est sur ma route pour rentrer de toutes façons.

Là c’est beaucoup plus calme. J’avise le contenu des rayons et des portants. Pas de fluo et donc pas de kids assortis. Soulagement.
Je file à l’étage et j’aperçois enfin MON Graal. OK, on frise le blasphème, mais quand même elles sont là.

Très vite pourtant, je sus que c’était raté. Très peu de paires. A vue d’yeux (je ne regarde pas encore avec mon nez), je m’aperçois qu’il n’y a pas ma taille. Mais je peux me tromper. Je soulève toutes les paires, vérifie plusieurs fois, ça m’occupe un petit moment.

Je pensais qu’un vendeur arriverait à mon secours, attristé par mon manège. Mais non, il ne se passe rien.
Je reste plantée là, clone de Julien (Clerc, pas Doré). J’attends, je ne vois personne. C’est pas très beau finalement un Gap, un mercredi après-midi et même si c’est pas encore la nuit.

Personne à la caisse non plus. A un moment, je les ai vu passer. Un, puis un deuxième, l’air très affairé, les bras chargés de basiques tristes.
« Excusez-moi. S’il vous plaît. »
« Je reviens ».
« Je voulais juste savoir si toutes les tailles étaient exposées ».
« Ça dépend ».
« Pour les chaussures. »
« Ah les chaussures, elles sont toutes là, c’est tout ce qui reste ».

Je le savais, c’était forcé. Je sors. Je suis déçue.

Encore un peu plus loin et toujours sur mon chemin du retour, Zara.
Je sais pas trop pourquoi mais autant H&M me convient autant Zara c’est pas ma came. Je n’ai jamais rien acheté chez Zara. Mais là, je suis énervée. J’ai beaucoup donné de ma personne, et je suis bredouille.

Non, je ne chercherais pas un autre Gap pour les avoir, mes chaussures. Même sur le site, elles sont en passe d’être sold-out. C’est un signe, c’est comme ça, c’est trop tard.

Zara ou rien.
L’ambiance est plus calme que dans le nord de l’Europe, c’est paradoxal. Je file à toute vitesse, entre les rayons, les yeux fixés au ras du sol, où sont exposées les chaussures. Je veux des chaussures. Avec des hauts talons en bois. N’importe lesquelles. J’avise plusieurs modèles. J’essaie. Rien ne me satisfait. J’en ai marre. J’ai mal aux pieds, c’est pas l’idéal pour essayer des chaussures.

Puis je les vois. OK. C’est bon, c’est ça. La couleur, mouais bof.

« Vous l’avez dans d’autres coloris?  »
« Malheureusement non. »

Tant pis. Y a ma taille. C’est déjà bien. J’essaie, à même la chaussette. Elles sont jolies au pied. La couleur est gaie, après tout. Elles sont pourtant un peu bizarres. J’ai l’impression de plonger vers l’avant quand je marche. Elles ont l’air biseautées. Comme les cartes. Tant pis encore. Je m’en fous. Faut que je m’extirpe de là. Et pas sans rien tant qu’à faire.

Je paie. Je m’en vais. Je suis soulagée.

Version jean basique

  • Tee Shirt : American Vintage
  • Jean : Diesel
  • Trench en daim : Kookaï

Version freaks 50’s

  • Chemisier : H&M
  • Jupe en soie : Unité – La Redoute
  • Ceinture : vintage
  • Chaussettes : Timberland

Et comme sur les blogs, cette semaine était celle du tie and dye :

Version j’ai pas pu résister

  • Robe : Jean Colonna
  • Tee shirt : American Vintage
  • Sac : Antik Batik




janvier 2021
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Catégories