Posts Tagged ‘Blouse

19
Août
08

Have a cigarette ?

Tout d’abord, je voulais, suite à mon dernier billet, faire un léger Mea Culpa.

Dans mon empressement, j’ai omis de reprendre l’intégralité des règles du tag, qui auraient dues être retranscrites. Ceci n’a que finalement peu d’importance, surtout si on prend en compte le fait que vous avez pu lire ces règles sur la quasi totalité des fashion blogs, ce tag s’étant insidieusement propagé à l’ensemble de la blogosphère modesque.

En revanche, en oubliant de retranscrire la marche à suivre, j’ai également zappé le plus important, à savoir que les auteurs des trois premiers commentaires doivent se voir récompensés par un cadeau « home made », envoyé dans les 365 jours suivant la parution du tag.

Je ne dérogerai donc pas à la règle, et, en dépit de mes deux mains gauches accessoirisées d’une jolie paire de moufles, je m’exécuterai joyeusement. Je ne garantis malheureusement pas l’intérêt de la chose ainsi créée et si certaines se retrouvent avec un paquet de Kinder Maxi à l’emballage colorié par mes soins, aucune réclamation ne sera acceptée…

Donc, Ithaa, Julia et Candy, j’attends vos adresses postales pour pouvoir vous gâter, petites veinardes que vous êtes.

Ces précisions faites, je vous propose de rentrer avec moi dans le vif du sujet de ce billet : la rentrée. Et plus précisément, les tendances de cette rentrée.

Ainsi, aujourd’hui et dans les posts à venir, je vous emmène faire un petit périple à travers ce que nous aurons toutes envie de porter cet automne : du noir, du gris (et oui, encore), du tartan, du long, du large, du laqué, de la dentelle, de l’imprimé, du clouté, de l’épaulé, du ceinturé, de la moumoute, du pantalon

Beaucoup de pantalons. Cette saison en effet, la robe qui n’a pas quitté nos penderies depuis plusieurs saisons se place légèrement en retrait, au profit du pantalon, omniprésent dans les silhouettes de la rentrée.

Et là, vous avez le choix. Du long, du large, du court, de l’ajusté, il y en a vraiment pour tous les goûts et toutes les silhouettes.

On commence donc dès maintenant par un des incontournables de la saison, j’ai nommé le pantalon cigarette. Celui là même qui, depuis les années 50 et les silhouettes impeccables d’Audrey Hepburn, a laissé dans notre inconscient des traces indélébiles. Il ne cesse depuis de faire des allers retours au cœur même de notre libido fashion, et cet automne il marque un petit temps de pause, le temps de faire un détour par nos penderies.

Porté très simplement avec une blouse aérienne et des sandales cloutées en attendant les frimas, il sera parfait associé à un des autres incontournables de la saison, le gilet en moumoute.

  • Pantalon cigarette : Bel Air
  • Blouse en voile de coton : American Vintage
  • Sandales cloutées : Asos

On l’accessoirisera avec bonheur de larges touches de couleur fauve, histoire de le rendre un tantinet plus sauvage.

  • Ceinture : Ted Baker
  • Collier en ambre : vintage
  • Sandales : Asos

Enfin on hésitera pas à l’associer au fameux gilet moumouté vu chez Isabel Marant et D&G, entre autres.

En rouge, de préférence.

  • Gilet rouge : Fripes

Un dernier petit conseil concernant cette pièce aussi attrayante que casse gueule, n’investissez pas trop. Ce gilet poilu risque en effet de ne pas passer l’hiver et de finir vite fait recyclé en descente de lit au printemps prochain…

Alors prudence.

Publicités
10
Juil
08

10 verres (c’)est varié

Allez, une fois n’est pas coutume, un petit tour rapide de ce que j’ai repéré d’intéressant aujourd’hui sur internet.

C’est pas parce qu’on a snobé les soldes dans les magasins, qu’on ne peut pas se rattraper dans le monde virtuel. D’autant que les articles eux, sont réels et les réductions, souvent, aussi.

Bon, là j’aurais mieux fait de tourner sept fois mon clavier autour de mon écran, parce que des réductions sur cette paire de compensées Asos, ben y en a pas (encore). Le prix n’est toutefois pas excessif et je trouve qu’elles font quand même bien leur affaire.

Alors, c’est sûr, le talon de 12, ça peut refroidir. Mais comme vous le savez toutes maintenant, les compensées, c’est super stable. Et puis, ces p’tits clous décoratifs semés sur les lanières entrecroisées, ça leur donne quand même un sacré peps. Elles existent en marron, clous dorés et en gris, clous argentés.

Les deux donnent envie.

  • Chaussures : Asos
  • Prix : 69,50 €

Pour les fans de la loose, tout est soldé depuis hier à – 50% sur le site d’American Vintage. Si comme moi, ça vous chagrine de mettre 50 euros dans un tee-shirt, là vous pourrez vous en offrir deux pour le même prix…

Mais il faut faire fissa parce que ça part à vitesse grand V.

Pour ma part, j’ai craqué sur une tunique et un tee-shirt (oui le 90ème, pour celles qui suivent). Et que du clair. Parce que j’espère pouvoir un peu bronzer, peut-être, d’ici la fin de cet été. Ou du prochain.

  • Tunique craie : 37,50 € au lieu de 75,00 €

  • Tee-shirt lilas : 20 € au lieu de 40 €

Sur vente-privee.com, c’est une vente Bel Air qui a attiré mon attention. Je ne suis pas d’habitude une grande fan de la marque, mais là j’avoue que la sélection est intéressante, il y a du choix et les prix sont riquiquis.

Petite sélection de ce qui m’a bien plu :

  • Blouse en voile de coton à manches bouffantes : 35€ eu lieu de 95€

  • Tunique fleurie sans manches à lien coulissant : 29€ au lieu de 75€

  • Tunique en soie imprimée et plissée sur le devant : 29€ eu lieu de 97€

  • Top en maille de lin et coton à larges rayures : 19€ au lieu de 83€

  • Chemisier manches courtes à motif fleuri : 25€ au lieu de 67€

Enfin, chez Chic Dressing se déroulent en ce moment deux ventes à visiter de toute urgence.

La première concerne les sacs de la marque marseillaise Zin. Du cuir d’agneau super doux, des couleurs sourdes, et nouveauté de cet été, des franges.

N’étant pas grande fan de ces dernières, mon choix s’est porté sur ce magnifique modèle qui, a – 40%, joue gentiment les tentateurs.

  • Sac Bowling beige irisé : 130 € au lieu de 208 €

Et puisque vous êtes sur place, n’oubliez pas de faire un petit tour par la vente de la marque Kill Deal.

Cette dernière est également d’origine marseillaise (comme American Vintage) et vous pourrez là aussi faire le plein de basiques en voile de coton pour l’été.

Des formes simples qui se mélangent parfaitement entre elles et un petit côté bohème qui caractérise robes légères, tuniques babas et liquettes pimpantes.

A découvrir. A – 50%.

08
Juil
08

Soun it will be too late

Je crois que je commence à être atteinte de décroissance.

Chic !

C’est tendance.

Premier signe : Je n’ai rien acheté pendant les soldes. Enfin, irl (in the real life) s’entend. Mais quand même. J’ai essayé, j’ai échoué, j’ai recommencé, ça n’a toujours rien donné.

Et cette petite voix qui ne m’a pas quitté durant toutes ces pérégrinations :

– « Tu es sûre, tu en as vraiment besoin de ce 90ème tee shirt loose qui pendouille et qui sera pile poil plus du tout dans la tendance, le dernier rayon de soleil envolé ? »

– « Ah oui, elle est super jolie cette tunique blanche. Mais tu crois pas qu’elle va faire double emploi avec les trois autres que tu as déjà acheté avant les soldes (et que je te rappelle tu n’as pas encore mises) ? »

– Oh, ces chaussures, sans rire, j’adore. Ah, quand même. 295 euros. Et le talon. Tu crois que tu les porteras facilement ? Non, parce que pour le prix, si tu dois les mettre uniquement pour la soirée blanche d’Eddy Barclay cet été, tu vas pas les rentabiliser. D’autant qu’Eddy, il t’a jamais invitée de son vivant, alors maintenant…

OK !!! J’ai compris. J’insiste pas.

Bon, heureusement pour le contenu de ce billet, j’avais quand même shoppé ces deux hauts sur une vente privée de la marque Soun, chez Bazar Chic. Je n’avais jamais rien acheté de cette marque, et c’est donc dans la plus grande improvisation que je me suis lancée…

Le premier est une blouse en soie à imprimés géométriques, dans les tons de violet.

L’imprimé n’étant pas vraiment évident au premier abord, j’ai voulu accentuer le côté 70’s avec un pantalon blanc style Karting (je vous parle d’une marque que les moins de 20 ans, etc…) et des chaussures au coloris décalé. Une capeline, des lunettes oversize et à moi la Riviera…

  • Blouse : Soun
  • Pantalon : Joseph
  • Chaussures : Zara

Le deuxième est un top en voile de coton jaune imprimé de marguerites.

Là, j’ai préféré diluer le côté naïf de l’imprimé avec un pantalon un peu masculin et des chaussures de couleur vive. Et puis, c’est vrai, j’avais super envie d’une fringue jaune (mis à part des chaussettes).

  • Top : Soun
  • Pantalon : Shyde
  • Chaussures : H&M

Au final, deux styles totalement différents. J’avoue une petite faiblesse pour l’un des deux.

Et vous, une préférence ?

26
Juin
08

Soleil vert

Au début du printemps, j’avais croisé cette blouse tout en transparence sur une vente internet. J’avais d’ailleurs fait plus que la croiser, puisque j’étais repartie avec, enfin façon de parler, on ne passe pas encore la main au travers de l’écran pour récupérer ses achats, mais j’aimerais quand même bien qu’un jour mes envies se prennent pour la réalité. Sur un coup comme ça, tout le monde y gagnerait.

Bref, je l’avais donc reçue par La Poste, je l’avais rangée vu que le temps de ce début de printemps ne s’y prêtait pas, et je l’avais… oubliée.

Rien de grave non plus, si ce n’est qu’en la retrouvant, j’ai été un peu décue. Je la trouvais toujours jolie, mais j’avouais que je ne me souvenais plus quel avait été le déclic déclencheur. En fait, et après avoir vécue tout un printemps depuis l’acte d’achat, je lui ai trouvé plein d’airs de chez déjà vu et elle me paraissait tout de suite moins attrayante. J’en avais même honte. Non, pas de la blouse, mais de mon attitude. Pov chose que je suis, encore à mon âge modelée par des diktats aussi impérieux que peu impériaux.

Cette blouse est devenue has been en quelques semaines ? Même pas mal ! Je m’en vais te lui associer d’autres petites choses d’un autre âge et j’en serai quitte pour un look venu d’ailleurs, et pis c’est comme ça, au moins on en parlera plus et on passera à autre chose.

Bon, ça c’est fait.

Je vous balance quand même les photos. Et y a du lourd.

Du corsaire. De la plateforme qui transforme les orteils en knackis. Du mini blouson noir. Du spencer blanc. Et tout est certifié d’époques bien antérieures.

Allez, rien que pour vous. Non, non, ne me remerciez pas , c’est de bon coeur.

  • Blouse : Antik Batik
  • Corsaire : Côte à côte
  • Gilet manches longues : Jean Colonna
  • Mini blouson : Atsuro Tayama
  • Veste : Agnès b.
  • Chaussures : Colisée de Sacha

Vous avez pas encore mouru ?

Allez un petit coup de gilet Nike Vintage, et vous devriez être fignolées.

Ah tout de suite, elle la ramène moins la petite blouse emperlousée. Ça lui a cassé de sa superbe le coup de la Nikerie vintage.

Mais j’entends déjà les murmures de désapprobation.

OK. Je reviens dans le droit chemin.

Sans avoir toutefois fait un léger détour par les années 80 ou 90, je sais plus, c’est l’âge qui fait ça certainement, après avoir traversé tant de courants on finit par les mélanger et ne plus très bien savoir ce qu’on fait.

Je disais donc. Ah oui ! Du spencer blanc. Sur fond blanc. Ça ressort mieux.

  • Veste : Cacharel
  • Jean : Melting pot
  • Ceinture : Richard Gampel
  • Chaussures : ramenées de Londres dans les années 90

Allez promis ! La prochaine fois, on parlera mode…

11
Juin
08

Blanc, et noir aussi

J’ai beau m’être récemment convertie aux couleurs vives, je n’en demeure pas moins une grande adepte du blanc, et du noir aussi.
Et accessoirement des pantalons dont les jambes se terminent par une boutonnière, un zip, un lacet, enfin un truc qui se ferme et qui s’ouvre, mais ça c’est véritablement pas le sujet du jour. C’est déjà assez compliqué, je vais essayer de pas tout mélanger…

Donc, je disais blanc. Que j’aime simplissime. Comme ici, sur ces deux modèles de blousettes simplettes. Pas compliquées. Pas accessoirisées. Basiques donc.

Et je disais noir, aussi. Parce que les deux associés, c’est souvent bien, parfois parfait, jamais raté.

La première blouse est en crépon de coton, manches 3/4 un tantinet ballonnet et simplement ceinturée.

  • Blouse : Cacharel
  • Pantalon : Meltin’Pot
  • Sandales : H&M

La seconde est en lin, manches courtes, forme évasée et décolleté plissé.

  • Blouse : Monoprix
  • Pantalon : Meltin’Pot
  • Sandales : H&M

Alors, Blanc ET Noir : y a de l’espoir ?

07
Avr
08

Kaki party

Pendant une heure, un jour de la semaine dernière, j’ai cru que le printemps était arrivé.
Mais ce n’était pas vrai.

Alors en attendant que le temps veuille bien s’accorder avec son calendrier, je mets du kaki.

Il me permet gentiment de commencer à porter fleurs, paillettes, soies et mousselines en trompant les nuages et les giboulées.

Un début de printemps en somme…

  • Veste militaire : fripes
  • Top : Cacharel
  • Jean : Pepe Jeans
  • Chaussures : vintage

… avec des fleurettes qui brillent un peu …

  • Top en soie et foulard : Chattawak
  • Top à paillettes : Votre Nom
  • Pantalon : Soft Grey – La Redoute
  • Chaussures : Jonak

… et de la parka parce qu’il fait encore un peu froid.

  • Parka : Atsuro Tayama
  • Blouse : Antik Batik
  • Jean : Pepe Jeans
  • Chaussures : Jonak

Et pour vous le kaki, c’est oui ou non merci?

04
Avr
08

De jolies fleurs dans une peau de vache

blouson_anouschka.jpg
Aujourd’hui, c’était vendredi, jour du « friday wear ».
En gros, cette formidable importation de chez nos amis de l’ouest, consiste à se relâcher vestimentairement parlant le vendredi.
Ainsi, dans les banques, les assurances et autres administrations, on a le droit de tomber le costume, desserrer la cravate, enfiler le jean et préparer ses baskets (pardon ses sneakers) pour le oui ken.
Barbie aussi a le droit de laisser choir la robe corolle et les escarpins, et de s’en jeter un petit s’alléger le style. Alors aujourd’hui, c’était vendredi, jour où tout est est permis (et les raviolis aussi).
Parfois aussi mes jeux de mots me filent la nausée. Mais ça finit par passer.
blouson_anouschka_detail.jpg
Je ne vous parlerai pas de ce blouson en peau de gentille vache que j’adore (le blouson ET les vaches).
Je m’essssplique :
Comme certaines le savent déjà, je suis pas pour la fourrure. Je trouve que ça craint. Et pourtant je porte du cuir, donc (entre autres) de la peau de vache.
Je m’essssplique :
Je ne mange pas de vache, mais je sais aussi que ça ne fait pas la différence. Alors a partir du moment où cette pauvre bête a été tuée, je préfère que ce ne soit pas pour rien et que TOUT serve à quelque chose, notamment à confectionner des blousons en peau de vache.
Ensuite, ce blouson vient de chez Anouschka, et si vous avez lu l’excellente interview de la dame chez Wow, vous comprenez que cette pov vache a été sacrifiée bien avant que je ne vienne au monde. Ce qui est une excuse foireuse, j’en conviens.

Enfin, si vous voulez m’ouvrir un compte chez Stella Mc C., je suis preneuse. Perso, j’ai pas les moyens.

blouson_anouschka_2.jpg
Mais revenons à nos vaches. Et puis non, je vois bien que vous vous en foutez.
blouson_anouschka_3.jpg
blouson_anouschka_4.jpg
Alors revenons à nos fleurs. Ou à notre « friday wear » qui dit que l’on peut mélanger des fleurs et des vaches.
blouse_antik_batik.jpg
cardigan_hm.jpg

Pov’fleurs qui finiront broutées par des pov’vaches. Encore une fois la boucle est bouclée. Et pas de gaieté de coeur, hein.

Et chez vous le « friday wear », ça se « fête » aussi ?

  • Blouson : Anouschka
  • Blouse : Antik Batik
  • Cardigan : H&M
  • Jean : Blue Cult
  • Ceinture : Richard Gampel
  • Bottes : Eden Shoes




octobre 2019
L M M J V S D
« Juin    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Catégories

Articles les plus consultés

Publicités