Posts Tagged ‘Blouson en jean

07
Mai
09

Perroquet acide

dscn1071

S’il y a un événement récent qui m’a laissé de marbre, c’est bien la collection Matthew Williamson pour H&M.

Le trip baby doll de retour d’Ibiza, c’était pas trop ma came on va dire. D’autant plus que pour faire partie des happy few, il fallait se lever tôt, faire la queue pendant des heures et prendre son mal en patience. Et en tant qu’insomniaque assumée depuis des années, mon sommeil du matin est bien trop sacré…

Bref, j’avais digéré et aussitôt oublié l’information.

Mais c’était sans compter les génies du mal qui se sont évertuées à poster leurs trouvailles sur leurs blogs, les charognes (du coup maintenant je ne peux même plus les citer).

Et vas-y que je t’éblouisse avec ma veste en soie bleue, avec mon mini perf que même si les zips sont dorés, je n’en aurais pas moins reniée ma patrie si j’avais pu mettre un demi doigt dessus, des trucs en plume dans tous les sens, bref, l’orgie totale.

Ça m’a toujours gonflé les maximes du genre « l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt ».

Je sais maintenant pourquoi.

Pourquoi je n’ai ni avenir, ni veste bleue, ni perf aux zips dorés.

Fuck them !

All !

Alors, penaude mais motivée, j’ai pris la direction du premier H&M venu (j’en ai quand même trois dans mon périmètre immédiat), mais ce… 5 jours après tout le monde…

Dans le premier, rien de chez rien, lui non plus ne faisait pas partie des happy few sélectionnés pour recevoir la fameuse collection.

Dans le second, j’ai du tournicoter un moment (j’avais un peu honte de demander) avant de trouver trois cardigans esseulés au milieu de deux shorts abandonnés et d’une robe à paillettes un peu tristoune.

Bon…

Finalement le troisième recelait les 3/4 de la collection (moins les IT) en quantité plus que suffisante (toutes les tailles dispos).

J’ai pris le pantalon, et reposé le top jaune.

Revenue chez moi j’ai regretté le top jaune.

J’y suis donc retournée le lendemain pour reprendre le top jaune.

Plus un autre bariolé et un jean qui n’avait rien à voir mais qui avait été abandonné dans le rayon. J’adore les articles esseulés loin de leur cintres d’attache. Un phénomène d’identification sans doute…

Alors voilà ce que ça donne en total look.

dscn1079

Superschöne, isn’t it ?

Et surtout totalement improbable tel quel (quoi que sous acide) (peut être).

La solution ?

Du denim pardi !

dscn1088

dscn1101

Un p’tit coup de flash sur le pantalon pour la brillance peut être ?

dscn1102

dscn1104

Ah on fait moins les marioles hein ?

Bon en vérité, il brille quand même un peu moins.

Même punition pour le top jaune (au passage j’ai été assez ebaubie par la qualité) (et je sens qu’il n’y en a pas pour longtemps avant que je ponde des posts en vieux français moi).

dscn1112

dscn1115

  • Top et pantalon en soie : Matthew Williamson pour H&M
  • Blouson en jean : Levi’s
  • Tee shirt : Comptoir des Cottoniers
  • Sandales rouges : Zara
  • Boyfriend jean : Citizens of Humanity
  • Sandales bleues : H&M

Sur ce je vous souhaite un excellent WE prolongé.

Et surtout ne me racontez pas vos virées à la plage ou à la campagne, moi ce sont trois jours de taf qui m’attendent.

C’est trop injuste…

OFF.

Partie se pendre.

Avec un top jaune.

Publicités
07
Mar
09

Old School

Pantalon Atsuro Tayama

Ah ben voilà.

J’ai l’air malin tiens.

Et vas-y que j’ai un an et nia nia nia et patati et patata, et si tu me crois pas, et tout le tralala…

Et je disparais.

Encore.

Ceci dit vous devez commencer à être un tantinet habituées. Mais vous pouvez m’appeler crainteuse si vous voulez.

Personnellement, je me vois plutôt en dilettante débordée, ça sonne plus classy. Et je peux vous dire que les deux font pas bon ménage.

Le dilettantisme il faut le voir un peu comme une philosophie de vie (sinon ça vire vite fait à la tare sociale). Et c’est encore mieux quand il est matiné d’une louche once de procrastination. Comme chez moi.

Quant à l’impression d’être toujours débordée et constamment en surchauffe, ça doit venir du fait que je ne travaille correctement que dans le stress et l’urgence. Et forcément, entre les périodes de pure contemplation et celles de rush moisi, ben j’ai pas une minute à moi.

Alors je voudrais juste savoir (par curiosité, par envie de copier, par besoin de conseils), comment vous faites, vous.

Oui, vous, là.

C’est pas la peine de vous cacher derrière votre écran, je vous voie.

Je vous voie toutes tous les jours ou presque, les acharnées du billet, les Lucky Luke du post, les forçates de la prose, nous gratifier d’un nouvel opus chaque fois renouvelé.

MAIS VOUS FAITES COMMENT ???

Bon, d’accord. Certaines bloggent de manière quasi professionnelle. Elles ont donc su et pu (si c’est pas chouette ça) dégager le temps nécessaire.

Mais les autres, les plus nombreuses, qui comme moi ont une vie de famille, de couple et/ou professionnelle et/ou sociale. Hein ? Vous faites comment ?

Vous dormez quand ?

Vous trouvez quand le temps d’avoir des idées, de faire des photos, de rédiger les billets, d’aller commenter chez les copines ?

Aaaaarrrrgggghhhh…

J’ai peur d’être méchamment à la loose.

Et quitte à ne pas être dans l’air du temps… une tenue un peu vintage, un peu hors d’âge, un peu dépassée.

Comme moi.

0703b

Pantalon Atsuro Tayama

0703d

0703e

0703_1

  • Pantalon : Atsuro Tayama
  • Gilet boutonné : Blancs Manteaux
  • Gilet zippé : Thierry Gillier
  • Blouson en jean : Levi’s
  • Chaussures : Colin Stuart
17
Juin
08

Lurex au poi(d)s

Vous l’aurez peut-être deviné, mais la bling bling attitude, c’est pas vraiment mon truc. Je laisse à d’autres le soin de perpétuer l’espèce, d’autant qu’ils s’en occupent plutôt bien.

Oui mais voilà. J’ai beau généralement rester éloignée de tout ce qui brille, je me retrouve quand même invariablement chaque saison l’heureuse propriétaire d’une jolie chose (jolie, parfois seulement) aux reflets étincelants.

De l’argenté, du doré, je n’ai pas vraiment de préférence, puisqu’à la base, c’est pas ma came.

Pour cette saison, l’heureux élu qui s’est retrouvé par l’opération de je ne sais quel esprit moqueur dans mon placard, est un petit pull manches courtes chauvesourisantes et décolleté en V. Et doré. Très doré.

Alors pour éviter l’effet Dalida (que je respecte par ailleurs beaucoup), je me suis dit que quelques pois pourraient dédramatiser tant de clinquant. Et pas discrets, les pois. Tant qu’à faire.

Et associé avec un PBJ (Petit Blouson en Jean), je lui ai trouvé un air presque casual, à mon pull qui brille.

  • Pull en lurex : Chattawak
  • Jupe : vintage
  • Blouson en jean : Levi’s
  • Foulard : H&M
  • Chaussures : Jonak

Enfin, je ne pouvais pas terminer ce post sans vous toucher un petit mot de la jupe.

Elle ne m’a couté que 6 euros, et je ferai prochainement un billet sur l’endroit où je l’ai trouvé. Pas vraiment le temple de la chic-itude, mais à ce prix là, on y va pas non plus pour se faire offrir le thé dans un petit salon d’essayage privé.

Je vous l’avais dit, le bling bling, c’est pas mon truc.

29
Avr
08

Du fond de mon armoire

Aujourd’hui, je continue sur ma lancée dans le passé. Et j’ai choisi de vous présenter des vêtements d’il y a longtemps. Très longtemps pour certains. Je leur ai trouvé un air actuel. J’aurais voulu votre avis sur ces antiquités. Si je peux les classer à la lettre V comme Vintage. Ou v comme vieilleries devenues importables.

Et à propos de vieilleries, je vous avoue que ça me fait parfois de la peine de visiter vos blogs de vidange de dressing ou autres ventes eBay. Je comprends parfaitement que par moment il faille renflouer les caisses. Mais vous les renflouez pour quoi? Sincèrement? Pour vous acheter d’autres fringues, plus nouvelles, plus tendances, plus fun, plus cool, plus incontournables, plus vues sur les autres blogs, bref, plus de l’année ?

C’est dommage. Vous balancez des jolies choses pour la plupart, et forcément vous le regretterez. Plus tard. Quand tout ça sera de nouveau indispensable, et de plus, introuvable.

Et puis ce faisant, vous vous délestez aussi d’un peu de vous mêmes. C’est doublement dommage. Même si ça permet à d’autres de poursuivre l’histoire. Autrement. En rachetant vos effets. Et le cycle est finalement plus long que prévu. Et ça, c’est vrai, c’est le côté positif.

Je ne reprendrai pas le débat initié récemment chez Domino. Trop de paramètres à prendre en compte. Impossibilité de généraliser. Nous n’avons pas toutes le même pouvoir d’achat (expression galvaudée si l’en est) et les mêmes problèmes à régler avec nous mêmes. Parce que la surconsommation de fringues, vous ne le savez que trop, est révélatrice d’autres problèmes. Internes. A chacun de les régler ou de tenter de le faire comme il l’entend. Consciemment ou pas.

Et si l’envie vous prend de refaire entièrement votre garde robe tous les trimestres, en ces temps de décroissance tendance, qu’est que ça change ? Ce ne sont pas les fashionistas qui foutent la planète en l’air. Ça se saurait. Commençons plutôt par laisser nos voitures au garage (les vendre?), par trier nos déchets, par ne pas saloper notre environnement bêtement, par économiser l’eau, l’énergie, le papier. Par consommer moins? Certes. Moins de fringues. Oui, si vous voulez. Mais permettez moi de penser que c’est un peu accessoire. Surtout, quand en parallèle, l’industrie textile doit s’occuper de vêtir six milliards d’individus…

Et pourtant, je ne plaide pas ici pour ma paroisse.

Concernant les vêtements, je me range en effet plutôt du côté des fourmis de la fringue. Je garde, j’entasse, je mets de côté. J’attends la prochaine vague qui me replacera tout ça en équilibre.

Et puis un vêtement représente toujours une histoire, un moment, un souvenir. Autant le préserver. En prendre soin.

Et je suis radin aussi. Un vêtement qui m’a coûté mon poids en combustible fossile, je ne le bazarde pas au bout d’un an. Ni de deux.

Alors bonne ou mauvaise idée, de tout garder?

Et vous, vous êtes plutôt du genre à renouveler la totalité de votre dressing tous les six mois ? Ou vous êtes comme moi une adepte de la théorie de l’empilement?

  • Robe : Capucine Puerari
  • Blouson en cuir : Redskins
  • Foulards : H&M et Freepstar
  • Bracelets : Anoushka
  • Chaussures : Zara

  • Robe : Jérôme L’Huillier
  • Veste militaire : fripes
  • Foulards : H&M et Freepstar
  • Chaussures : Jonak

  • Robe : Comme des Garçons
  • Blouson en jean : Levi’s
  • Foulard : H&M
  • Ceinture : Vanessa Bruno
  • Chaussures : H&M



décembre 2017
L M M J V S D
« Juin    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Catégories

Articles les plus consultés