Posts Tagged ‘Sinequanone

23
Déc
08

Noël en chaussettes

2312

Un dernier petit post à l’arrache pour vous souhaiter à toutes de rutilantes fêtes de fin d’année.

On fera la crise (de foie, de foi, de nerfs, de sous, de fous…) à partir de l’année prochaine.

Pour l’instant on se termine celle-ci du mieux qu’on peut et on oublie pas ses chaussettes (au dessus de la cheminée ou directement sur les mollets).

Je vous laisse (encore une fois) avec ces fameuses chaussures au talent si et pas tant. Certaines d’entre vous n’avaient pas vraiment accroché, et je leur présente d’ores et déjà toutes mes excuses, pour en remettre une couche aussi impunément.

Je pars quelques jours en vacances et serai de retour avant la fin de l’année. Et parmi le wagon de bonnes résolutions que je traîne en ce moment avec moi jusqu’aux premières lueurs de l’aube du 1er jour de cette nouvelle année (après il sera toujours temps de voir ce que j’en fais de mon wagon), il y a en bonne place celle consistant à reprendre un peu la main sur ce blog. De la rumba je sais pas, du relâchement, sûr…

Zut après tout c’est Noël, la neige a fondu et il ne fait plus si froid, profitons en !!!

2312b

2312cd

2312d

2312g

  • Bermuda : Sinequanone
  • Tee shirt gris : Petit Bateau
  • Top noir : Liverny
  • Gilet en maille noir : Liverny
  • Trench en daim gris : Oakwood
  • Chaussettes hautes : Max Mara
  • Chaussures : Farrutx

Et n’oubliez pas vos chaussettes pour le 24, au dessus de la cheminée.

Perso, j’avais pas la cheminée.

2312hi

Publicités
02
Avr
08

Deux hauts qui coûtent pas un b(r)as

J’avais commencé à écrire un billet sur un créateur japonais découvert par moi il y a peu. C’était beau, enlevé, bien écrit, avec tout plein de références dedans qu’on se serait presque cru chez Galliane.

Et puis un coup de fil à l’attaché de presse du fameux créateur coupa net mon enthousiasme. Fini les envolées lyriques sur les compositions vaporeuses et autres volumes aériens aux coloris subtils, le monsieur n’est plus distribué qu’au Japon depuis cette saison. Groumpfff…

J’en fait quoi de mon post, moi maintenant. J’ai pas de lectrices au Japon (j’en aurais été avertie) et franchement savoir le temps qu’il fait à Buenos Aires quand on habite à Plouermel, ça n’a aucun sens.

Alors, fi de la poésie et de la belle fringue, j’ai ressorti du placard deux tops que j’avais acheté super soldés et pas encore mis, et telle Clara M. sautant du coq à l’âne, je vous les présente.

Rien de bien spécial, sauf que je suis contente de m’en être rappelée et qu’ils seront parfaits pour les jours de traversée du désert stylistique. Simples, pas chiants, hyper portables en toutes occasions, bref, vous en pensez quoi?

top_noir.jpg

On peut même roulotter (non pardon, rebouler) les manches, à défaut du pantalon.

top_noir_3.jpg
top_noir_4.jpg

Et le second, encore plus simple :

top_marron.jpg
top_marron_2.jpg

Et porté avec la tenue du jour, pluvieuse, encore et encore et encore…

sinequanone.jpg
sinequanone_2.jpg
sinequanone_3.jpg
  • Tops : Sinequanone
  • Jean : H&M
  • Chaussures tressées argent : vintage
  • Gilet en grosse maille : Thierry Gillier
  • Chaussures en cuir vieilli : Mosquitos
  • Imperméable : Sinequanone

Bon c’est sûr, tout ça ne vaut pas la création japonaise.

Pour info, ce cher Monsieur, qui a décidé de se « recentrer » sur le Japon (dixit l’attaché de presse) et a par la même occasion foiré mon sujet du jour s’appelle Setaichiro.

Et oui c’était plutôt chérot. Et le post aurait alors pu s’appeler « Un haut qui coûte deux bras ». Preuve en est là encore que oui, je le confirme haut et fort, tout est lié…

28
Mar
08

Slim Black Boogie

De la chemise western au look rock, vous avouerez qu’il n’y a parfois qu’un talon de santiag de différence.

Alors en cette fin de semaine, j’avais envie de rendre un petit hommage à un élément clé de mon dressing, de mon shoesing plus précisément.

Je vais peut-être en faire hurler certaines d’entre-vous, mais tant pis, il fallait que je vous les montre…

Environ 15 ans d’âge, elles n’ont jamais vu la main du cordonnier ni la boîte de cirage, mais c’est comme ça que je les aime. Après tout, je ne fais pas partie de la famille Ewing, donc elles n’ont pas besoin de briller.

Eh oui, je l’avoue, il m’arrive de porter des santiags… et le pire c’est que j’aime ça. Bon on est d’accord, je passe pas ma vie dedans non plus, mais bon, elles existent et de temps en temps, ben j’aime bien les ressortir.

La preuve en images.

volcom.jpgvolcom_2.jpg

volcom_3.jpg
manteau.jpg
manteau_2.jpg
manteau_3.jpg
  • Blouse : H&M
  • Gilet : H&M
  • Slim : Volcom
  • Foulard : vintage
  • Manteau : Sinequanone
  • Santiags : El Paso Booty
vero_leroy.jpg
vero_leroy_2.jpg
vero_leroy_3.jpg
  • Veste : Les Chemins Blancs
  • Tee-Shirt : Von Dutch
  • Chemise : Véronique Leroy
  • Slim : Cheap Monday
  • Santiags : El Paso Booty
santiag.jpg
Alors les santiags pour vous, c’est stop ou encore ???
11
Mar
08

Avec les carreaux, c’est plus rigoleaux

Sur la tenue du jour un peu tristounette (les chats ont croqué le canari et je porte le deuil), je me suis dit qu’un peu de carreaux ne pouvait pas nuire…

14.jpg
1b1.jpg

En tant que fan du club des imprimés (voir mes improbables mélanges), j’ai donc appelé à la rescousse mes copains carreaux.

Oh, ne vous attendez pas non plus à un remake de M. Loyal, je ne me déguise en Ugly Betty que les jours pairs…

Mais bon, indubitablement (oui je sais), un peu d’imprimés me sied.

Dans un remake de « j’aimerais bien, mais je peux point », un trench beigeasse et gris ne pouvait que cooliciser cette tenue tristounette. Bon, je suis bien d’accord, y a pas de quoi faire non plus l’aller retour Paris – La Paz sur les genoux, mais c’est un début.

sinequanone.jpg

Un tout petit peu plus guilleret au niveau couleur, un manteau court en lainage printanise un peu l’histoire. Allez, pour la peine, je veux bien pousser en vélib jusqu’à Ledru Rollin…

maje.jpg

Et pour finir une petite touche grungeasse 90’s avec cette magnifique robe de chambre surchemise qui poufiasisse rajeunit et égaye cette tenue finalement beaucoup trop classique….

xuly_bet.jpgxuly_bet_2.jpg

Alors, carros ou pas carreaux ?

  • Gilet ceinturé : Stella Forrest
  • Top : American Vintage
  • Pantalon : Et Vous
  • Boots : Vic Matie
  • Trench : Sinequanone
  • Echarpe : Antik Batik
  • Manteau : Maje
  • Surchemise : Xuly Bet
01
Mar
08

Barry Lindon

Vous vous souvenez? OK c’est pas récent, récent (1975) mais ma tenue du jour m’a fait penser à ce film. Allez savoir pourquoi.

21.jpg

Oui, je sais, je me rends, je ressemble plus (vestimentairement parlant, encore que…) à Ryan O’neal qu’à Marisa Berenson, mais on ne se refait pas, c’est mon côté garçon réussi.

365.jpg

J’ai aussi laissé de côté la perruque poudrée. Pour aller au Monoprix en bas de chez moi j’ai pensé que ce serait un tantinet superflu. Mais j’ai tenu à garder les bottes, le cheval (il est juste garé un peu plus bas), et le noeud autour du cou.

1.jpg

La blouse à lavallière justement, au départ, ça m’a quand même fait douter. Je l’avoue même sans tortures, tout ce qui est noeud, chez moi ça avait un côté neu-neu que je n’arrivais pas à dépasser (certainement rapport à mon côté garçon réussi – oui je sais ça fait 2 fois, c’est juste au cas où ça vous aurait échappé la première fois…).

2.jpg

En revanche, ces bottes, je les aime tellement que je n’ai pas hésité à les garder pendant 15 ans. Non, non, je ne délire pas, l’Alzheimer me guette c’est sûr (vu mon grand âge), mais c’était juste pour dire qu’avec beaucoup d’amour, de cirage et de soin, on peut garder des accessoires très très longtemps.

3.jpg

Ces bottes achetées en solde au début des années 90 m’accompagnent toujours. Alors, je vous en supplie (mouais, OK, c’est peut-être un peu exagéré), ne vous séparez pas des fringues que vous aimez bien, recyclage de la mode aidant, elles vous accompagneront toujours des années plus tard, fidèles et loyales (ça méritait bien un petit menuet tout ça, non?) …

4.jpg
  • Blouse : Antik Batik
  • Sous-pull : Barbara Bui pour La Redoute
  • Manteau : Et Vous
  • Pantalon : Sinequanone
  • Bottes : Free Lance



novembre 2018
L M M J V S D
« Juin    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Catégories

Articles les plus consultés

Publicités