Posts Tagged ‘Vente privée

16
Oct
08

Le talon ?

Je m’absente quelques jours pour le boulot.

D’ici là, je vous laisse avec une petite question.

Je viens de faire l’acquisition de cette paire de chaussures sur la vente Farrutx (marque de chaussures espagnole) sur le site vente-privée.com (je vous conseille d’ailleurs d’y faire un tour, il y beaucoup de choix et quelques modèles très chouettes).

J’ai bien aimé leur originalité, mais j’ai quand même une petite hésitation concernant le talon.

Vous en pensez quoi de ce talon « tour de pisesque » ? J’aimerais bien avoir votre avis, avant de rentrer dans une phase d’introspection profonde qui m’aidera à décider si oui ou non, je garde.

Merci de votre aide sur cet épineux dossier.

A très vite…

Publicités
02
Oct
08

Loewe etc

Loewe, pour celles qui ne connaîtraient pas, c’est un peu le Hermès espagnol.

Et qui dit marques de luxe, dit aussi qualité époustouflante, finitions impeccables et cuirs magnifiques.

Pourquoi je vous parle de tout ça aujourd’hui ?

Simplement parce que sur le site de ventes privées espacemax.com, vous pouvez vous offrir ces chaussures de grand luxe pour le prix d’une paire d’une enseigne de grande diffusion.

Jugez plutôt :

84 € au lieu de 420

102 € au lieu de 510

82 € au lieu de 410

94 € au lieu de 470

Perso, j’ai flashé sur les bottes.

Mais il y a aussi des sandales, des escarpins, des vêtements, des sacs, des foulards, des…

Sinon, en ce moment sur internet :

– une vente American Retro sur venteprivee.com : moi qui ne suis pas une grande fan de la marque, principalement à cause de leurs prix exorbitants en boutique, le pourcentage de réduction proposé rend certains modèles très attirants.

– une vente Tara Jarmon sur bazarchic.com : là non plus pas trop mon style, mais quelques jolis modèles pour les adeptes d’un look girly sage.

– une vente Circus & Co sur chicdressing.com : malheureusement la sélection est très restreinte. Profitez-en alors pour jeter un œil à la vente de sacs Great by Sandie.

– enfin sur we-love.com, ne manquez pas la vente Heimstone : plus de 50 % de réduction sur certains modèles. Et tant que vous êtes sur place, profitez-en pour vous précipiter sur la vente de sacs Jack Henry : de pures merveilles.

J’ai plus de sous.

16
Juil
08

L’heure d’été

Certaines d’entre vous lorgnent déjà avec envie sur les collections d’hiver.
La météo pourrie leur donne sans doute raison.

Sauf que.

Sauf que l’été vient juste de commencer.
Sauf que j’ai toujours dans mon placard des vêtements de l’été dernier que je n’ai pas encore mis.
Sauf que dans deux mois, il fera de nouveau froid.

Sauf que je ne veux pas entendre parler d’hiver. Pas tout de suite.

Et surtout sauf que les promos d’été sur internet suivent la courbe d’ensoleillement. Les prix vont bientôt passer en négatif.

Un exemple pour illustrer mon propos ?

Un cas d’école.

Collection Nina Ricci Printemps Eté 2008

Robe : 170 € au lieu de 1 650

Robe : 230 € au lieu de 2 390

Gilet : 190 € au lieu de 1 650

Blouson : 240 € au lieu de 2 590

Robe : 135 € au lieu de 1 290

Gilet : 130 € au lieu de 920 €

Pantalon : 110 € au lieu de 720

Gilet : 190 € au lieu de 1 850

Top : 85 € au lieu de 450

Cape : 145 € au lieu de 1 190 €

Robe : 290 € au lieu de 3 390 €

Top : 80 € au lieu de 590

Chaussures : 190 € au lieu de 850

Chaussures : 150 € au lieu de 650 €

Alors, bien sûr à ce prix là (entre 70 et 90% de remise), plein d’articles se sont déjà envolées vers d’heureuses et futées futures propriétaires. Les exemples du dessus sont piochés parmi ce qui est encore dispos à ce jour.

Mais quand même.

Si pour le prix d’un tee shirt chez Vanessa Bruno, je peux avoir une robe Nina Ricci, forcément je m’interroge.

Quid du prestige, de la renommée, de l’image de marque ?

Quid du prix de revient, des marges effectuées ?

Sinon sur le même site (www.espacemax.com), vous pourrez aussi trouver des petites choses ravissantes de chez Circus & Co, Manoush, Paul & Joe sister, April May, ainsi qu’une envolée de Fées, pour même pas le prix de la moitié d’un talon soldé chez Nina.

Mais forcément, après, ça n’a pas tout à fait la même saveur.

Snob, finalement, très vite on le devient.

Photos : Vogue et EspaceMax

10
Juil
08

10 verres (c’)est varié

Allez, une fois n’est pas coutume, un petit tour rapide de ce que j’ai repéré d’intéressant aujourd’hui sur internet.

C’est pas parce qu’on a snobé les soldes dans les magasins, qu’on ne peut pas se rattraper dans le monde virtuel. D’autant que les articles eux, sont réels et les réductions, souvent, aussi.

Bon, là j’aurais mieux fait de tourner sept fois mon clavier autour de mon écran, parce que des réductions sur cette paire de compensées Asos, ben y en a pas (encore). Le prix n’est toutefois pas excessif et je trouve qu’elles font quand même bien leur affaire.

Alors, c’est sûr, le talon de 12, ça peut refroidir. Mais comme vous le savez toutes maintenant, les compensées, c’est super stable. Et puis, ces p’tits clous décoratifs semés sur les lanières entrecroisées, ça leur donne quand même un sacré peps. Elles existent en marron, clous dorés et en gris, clous argentés.

Les deux donnent envie.

  • Chaussures : Asos
  • Prix : 69,50 €

Pour les fans de la loose, tout est soldé depuis hier à – 50% sur le site d’American Vintage. Si comme moi, ça vous chagrine de mettre 50 euros dans un tee-shirt, là vous pourrez vous en offrir deux pour le même prix…

Mais il faut faire fissa parce que ça part à vitesse grand V.

Pour ma part, j’ai craqué sur une tunique et un tee-shirt (oui le 90ème, pour celles qui suivent). Et que du clair. Parce que j’espère pouvoir un peu bronzer, peut-être, d’ici la fin de cet été. Ou du prochain.

  • Tunique craie : 37,50 € au lieu de 75,00 €

  • Tee-shirt lilas : 20 € au lieu de 40 €

Sur vente-privee.com, c’est une vente Bel Air qui a attiré mon attention. Je ne suis pas d’habitude une grande fan de la marque, mais là j’avoue que la sélection est intéressante, il y a du choix et les prix sont riquiquis.

Petite sélection de ce qui m’a bien plu :

  • Blouse en voile de coton à manches bouffantes : 35€ eu lieu de 95€

  • Tunique fleurie sans manches à lien coulissant : 29€ au lieu de 75€

  • Tunique en soie imprimée et plissée sur le devant : 29€ eu lieu de 97€

  • Top en maille de lin et coton à larges rayures : 19€ au lieu de 83€

  • Chemisier manches courtes à motif fleuri : 25€ au lieu de 67€

Enfin, chez Chic Dressing se déroulent en ce moment deux ventes à visiter de toute urgence.

La première concerne les sacs de la marque marseillaise Zin. Du cuir d’agneau super doux, des couleurs sourdes, et nouveauté de cet été, des franges.

N’étant pas grande fan de ces dernières, mon choix s’est porté sur ce magnifique modèle qui, a – 40%, joue gentiment les tentateurs.

  • Sac Bowling beige irisé : 130 € au lieu de 208 €

Et puisque vous êtes sur place, n’oubliez pas de faire un petit tour par la vente de la marque Kill Deal.

Cette dernière est également d’origine marseillaise (comme American Vintage) et vous pourrez là aussi faire le plein de basiques en voile de coton pour l’été.

Des formes simples qui se mélangent parfaitement entre elles et un petit côté bohème qui caractérise robes légères, tuniques babas et liquettes pimpantes.

A découvrir. A – 50%.

23
Juin
08

Momo le moins cher

Je m’en doutais un peu, pour être tout à fait honnête. Vous ne connaissez pas Momo.

Oh, je ne peux pas vraiment vous en vouloir. Moi non plus il y a encore quelques jours, je ne faisais pas partie des « happy few ». Maintenant, c’est vrai, j’hésite. J’hésite à partager. Parce qu’une adresse pareille, certains se battraient pour l’avoir. Et moi, je vous l’offre, comme ça, sans contrepartie, aucune.

Bon, OK. J’arrête le délire et je vous raconte.

L’autre jour, je sortais d’un RDV de boulot dans le quartier hautement fashionistique qu’est la Gare du Nord, quand je décidais de rejoindre mon bureau à pied, via le boulevard Magenta, en direction de la Place de la République.

Beaucoup de mes haltes shoppings se trouvent avoir été effectuées après un RDV professionnel. En effet, soit ce dernier se passe bien et il faut fêter ça, en dépensant à l’avance l’argent que vous pensez avoir gagné suite à la signature d’un « fabuleux » contrat.
Soit le RDV a tourné au vinaigre, et là, forcément vous avez besoin d’un lot de consolation.

Dans le cas qui nous intéresse, on en était à un juste milieu entre les deux exemples précités. Le RDV c’était en effet soldé par un « oui mais peut-être », ce qui je vous l’accorde ne veut rien dire et qui fit que je me trouvais réjouie par le oui, mais légèrement frustée par le peut-être.

J’en étais là de mes réflexions réfléchies, quand soudain, mon regard torve (parce que fatigué d’avoir du soutenir des flots de question à une heure aussi peu avancée de la matinée) fut distrait par une avalanche de fleurettes, une profusion de carreaux et un dégueulis d’imprimés, vomis à même le trottoir. Bon, je vous rassure, tout cela était vaguement maintenu par des portants et des cintres, mais quand même…

J’ai alors bifurqué vers tout ce foutoir attrayant, et me suis retrouvée propulsée, telle Alice vers ses Merveilles, sur la planète « c’est pas forcément bô, mais c’est pas cher ». Bouaff, en général, je ne jette même pas un oeil désabusé vers ce genre de commerce tout sauf équitable, mais là, allez savoir pourquoi, j’ai pénétré dans l’antre…

Aucun prix n’étant affiché, je refuse tout net d’être taxée d’intéressée. Et pourtant j’avais déjà moissoné sec sur le trottoir avant de passer la porte. Prudente, je m’enquis quand même du prix de ce que je portais sur les bras, tel un pauvre sherpa ridicule de la hype que je me refuse à revendiquer (on a sa petite fierté, quoaa).

6 € chaque.

Pour toute réponse.

Mais après avoir raccroché son téléphone, mon hôte fut nettement plus prolixe.

Et il y en a à 12 € sur ce portant ci. Et si vous voulez j’en ai même en réserve dans l’arrière boutique. Moi : « Non merci ça ira et puis je voudrais pas vous déranger non plus ». Et lui, mais non vous ne me dérangez pas, suivez-moi. Et moi, pas rassurée : « Oh mais j’en ai déjà plein à essayer là ». Et lui, oh vous inquiétez pas, on fait plus la traite des blanches depuis longtemps maintenant. Et moi, notant au passage qu’il était plein d’humour et que le magasin était désert, qui finit, inconsciente, par le suivre.

Et oui, et hélas pour la tension narrative, ce n’était réellement qu’une arrière boutique avec quelques modèles supplémentaires. J’ai repéré au passage un superbe trench en daim bleu nuit pour moins de 40 € mais qui malheureusement s’est avéré court de manches après essayage, et j’ai fini par échouer dans la cabine d’essayage de la muerte avec mes zillions de jupes imprimées sur les bras.

Au final, sage comme une image, je ne me suis delestée que de 30 € (tout ce que j’avais dans mon porte monnaie ce jour là), soit convertie en marchandises convoitées, cinq jupettes.

Je vous en ai déjà présenté une ici.

En voici deux autres.

La première, une sorte de jupon à grosses fleurs porté avec un débardeur en cashmere et soie, une large ceinture en daim et un blouson léger.

  • Blouson : Vanessa Bruno
  • Débardeur : Lulu Castagnette
  • Ceinture : Vanessa Bruno
  • Sandales : Zara

La deuxième, j’ai rien trouvé de mieux que de copier ce que j’avais vu sur d’autres blogs, et je l’ai transformée en robe, et oui je suis d’accord, ça se voit.

  • Veste : Les Chemins Blancs
  • Sandales : Zara

D’un autre côté, que pouvait-on espérer de plus pour 6 euros, chaque (tout de même).

Momo Le Moins Cher

  • 31 boulevard Magenta 75010 Paris
  • 31 rue Ménilmontant 75020 Paris

Rien à voir, mais pour celles qui ont vu mon post sur Misericordia et qui ont bien aimé, il y a une vente privée les 26, 27 & 28 juin prochains, au showroom de la marque, 25 avenue de Wagram, 75017 Paris (code 2B52 – fond de cour).

05
Juin
08

Anastase… y a

Pour les fans de Charles Anastase (et les parisiennes, sorry)… et je sais qu’il y en a un certain nombre parmi vous, une VP à ne pas manquer!

Déstockage pour cause de liquidation du 5 au 7 juin 2008

Jeudi 5 juin : 10H00 – 19H0
Vendredi 6 juin : 10H00 – 19H00
Samedi 7 juin : 11H00 – 19H00

Showroom Gaspard Yurkievich
38 rue Charlot
75003 Paris
Fond de cour – 2ème étage
01 42 77 55 69

Du trenchounet parfait, de la robette chouette et des manteaux trop bô…
Devrait y avoir du choix !

04
Mar
08

Isabel M.

Juste un petit mot pour avertir celles qui ne le savent pas encore que le site Vente Privée organise une vente Isabel Marant les 6 et 7 mars prochains.

hme_bannervisualsoon.jpg

Si vous avez besoin d’un parrainage, n’hésitez pas à m’envoyer un petit mail.

Pas plus compliqué que ça…




novembre 2018
L M M J V S D
« Juin    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Catégories

Articles les plus consultés

Publicités